Plan du site - Avocat Lyon Rhône 69 - Cabinet Laurent Cretin
Mentions légales - Avocat Lyon Rhône 69 - Cabinet Laurent Cretin
Avocat Lyon 7 Rhône 69 - Prenez rendez vous en ligne



avocat conseil de prud'hommes lyon

Avocat prud'hommes à Lyon - Saisir le Conseil de prud'hommes

Le thème développé ci-dessous ne remplace pas une consultation auprès d'un avocat

Si vous souhaitez saisir le Conseil de Prud’hommes, afin de contester par exemple votre licenciement, effectuer une demande de rappels de salaire,  vous n’êtes pas dans l’obligation d’avoir recours à un avocat.




Néanmoins, face à la complexité de la procédure, il est fortement conseillé d’être assisté par un avocat.




- En toute hypothèse, votre demande en justice est formée soit par une requête, soit par la présentation volontaire des parties devant le bureau de conciliation et d'orientation.




Le Conseil de Prud’hommes territorialement compétent est :


1° Soit celui dans le ressort duquel est situé l'établissement où est accompli le travail ;


2° Soit, lorsque le travail est accompli à domicile ou en dehors de toute entreprise ou établissement, celui dans le ressort duquel est situé le domicile du salarié.


Le salarié peut également saisir les conseils de prud'hommes du lieu où l'engagement a été contracté ou celui du lieu où l'employeur est établi.




- Votre  requête  doit être remise ou adressée au greffe du conseil de prud'hommes et comporter les mentions prescrites à peine de nullité à l'article 58 du code de procédure civile : 




* Pour les personnes physiques : nom, prénoms, profession, domicile, nationalité, date et lieu de naissance du demandeur ;


Pour les personnes morales : l'indication de leur forme, leur dénomination, leur siège social et de l'organe qui les représente légalement ;


* L'indication des nom, prénoms et domicile de la personne contre laquelle la demande est formée, ou, s'il s'agit d'une personne morale, de sa dénomination et de son siège social


* L'objet de la demande.



Sauf justification d'un motif légitime tenant à l'urgence ou à la matière considérée, en particulier lorsqu'elle intéresse l'ordre public, la requête ou la déclaration qui saisit la juridiction de première instance précise également les diligences entreprises en vue de parvenir à une résolution amiable du litige.




- Cette requête datée et signée contient également un exposé sommaire des motifs de la demande et mentionne chacun des chefs de celle-ci. Elle est accompagnée des pièces que le demandeur souhaite invoquer à l'appui de ses prétentions. Ces pièces sont énumérées sur un bordereau qui lui est annexé.


La requête et le bordereau sont établis en autant d'exemplaires qu'il existe de défendeurs, outre l'exemplaire destiné à la juridiction.




- Le greffe avise par tous moyens le demandeur des lieu, jour et heure de la séance du bureau de conciliation et d'orientation ou de l'audience lorsque le préalable de conciliation ne s'applique pas.


Cet avis par tous moyens invite le demandeur à adresser ses pièces au défendeur avant la séance ou l'audience précitée et indique qu'en cas de non-comparution sans motif légitime il pourra être statué en l'état des pièces et moyens contradictoirement communiqués par l'autre partie.



A réception des exemplaires de la requête et du bordereau ci-dessus mentionnés, le greffe convoque le défendeur par lettre recommandée avec demande d'avis de réception.

Le cabinet d'avocat Laurent Cretin situé à Lyon 7 vous conseille et vous assiste dans toute procédure devant le Conseil de prud'hommes